Produits terminés #15

img_7249

Me voici de retour pour vous présenter mes 6 articles finis du moment ! Je ne blablate pas plus longtemps et je vous laisse avec mes avis pour les différents produits ci-dessous :

SONY DSC

Gel douche douceur d’enfance quatre quart citron Dop : dans le précédent article produits terminés je vous présentais le petit au caramel, cette fois-ci j’ai terminé le modèle au citron. Une tuerie comme toute la panoplie bien évidemment, quelle question ! Je viens de voir les nouvelles odeurs dragibus et rochers coco, j’ai hâte de les tester. On rachète ? Plus tard, je teste un autre de la gamme en ce moment.
Dissolvant marque repère Inell : j’ai acheté ce dissolvant en urgence chez Leclerc étant en panne et bien franchement il fait bien l’affaire le petit, il ne colle pas et en un passage enlève toute trace de vernis. Seul petit hic, pas de parfum pour masquer l’acétone qui est vraiment très prononcée. On rachète ? Pourquoi pas, en cas d’extrême urgence.
Gel douche pomme d’amour Nocibe : je ne sais pas si vous connaissez cette collection « Les Délices » de chez Nocibe mais franchement un conseil si vous ne connaissez pas, foncez sentir les parfums. Il y en a pour tous les goûts : chocolat, guimauve, pomme d’amour… et sous toutes les formes : crème mains, bain douche, billes de bain… J’ai tout simplement adoré ce gel douche, une merveille au lavage. J’aime tellement l’odeur que j’ai acheté la crème mains aussi. On rachète ? Sans problème.

SONY DSC

Eau micellaire bio Fun’ethic : lors de ma précédente version des produits finis, je vous parlais du modèle « avoir 20 ans » et aujourd’hui j’ai terminé son jumeau « vivre ses 30 ans ». Bon franchement l’âge on s’en fout car les compos sont similaires. J’ai fais un article complet sur ces produits donc pas plus de détails, si vous souhaitez en savoir plus c’est par ici. On rachète ? Dés que j’en retrouve c’est obligé !
Gel douche gommant Victoria Secret : ce produit est le premier de la marque que je possède. J’ai bien aimé l’odeur, le gommage en lui même n’est pas assez épais à mon goût puisque j’aime les gros grains, un gommage qui est bien abrasif quoi ! Bémol ? Produit coincé dans le fond du tube quand on arrive au bout et c’est une galère pour le faire sortir. On rachète ? Je ne pense pas.
Shampoing violet daddy-o Lush : j’avais acheté ce petit en Angleterre il y a un petit moment mais j’ai vraiment eu du mal à le finir. Il faut savoir que ce type de shampoing assèche beaucoup les cheveux pour éviter les reflets jaune pipi (qu’au passage beaucoup ont) dans les mèches blondes. J’ai décidé à ma grande tristesse d’arrêter le blond pour l’instant car cela m’a considérablement affiné les cheveux. Ce produit est bien mais avec le temps les mèches deviennent vraiment platine… Il faut aimer, pour ma part j’adore mais pour le bien de mes cheveux je les laisse au repos quelques temps. On rachète ? Pas de suite.

TWITTER // INSTAGRAM

Test : éponge en Konjac Sephora

SONY DSC

Aujourd’hui nous allons parler éponge végétale et pas des moindres puisqu’il s’agit d’une éponge en Konjac de chez Sephora. Quoi vous ne connaissez pas le Konjac ? Ce terme provient d’Asie et à la base ce type d’éponge était conçu pour les bébés car très naturelle puisqu’elle provient de la mer. Cette éponge existe en différents types d’argiles pour tous les types de peau (argile blanche, argile verte, charbon…), elle permet notamment d’exfolier en douceur et est même indiquée pour les peaux atteintes d’eczéma ou de psoriasis. Assez j’arrête de radoter, si vous souhaitez découvrir ce produit plus en détails je vous invite sans plus attendre à la suite de l’article ainsi qu’à mon avis.

Que promet la marque ? 
Éponge nettoyante visage, d’origine 100% naturelle faite à partir de racines de Konjac, une plante venue d’Asie et qui contient de l’extrait de charbon de bambou. L’éponge Konjac permet un nettoyage des pores et une légère exfoliation de la peau, sans la dessécher ni créer de sensation d’inconfort. Elle élimine parfaitement le maquillage, les cellules mortes et l’excès de sébum, pour une peau plus lisse, plus douce et matifiée.

– Éponge d’origine 100% naturelle, testée dermatologiquement.
– Convient à tous les types de peau, même mixtes à grasses.
– Pratique : son cordon permet de suspendre l’éponge après utilisation

SONY DSC

Première impression ?
Au premier aspect l’emballage fait vraiment écolo, un sachet en plastique avec un minimum de couleurs. Lorsque l’on sort l’éponge c’est un demi dôme vraiment très dur qui se ramollira sous le contact d’une eau très chaude. La texture est vraiment spéciale quand l’éponge est humide, cela fait drôle au début quand on se l’applique sur le visage mais pour ma part j’adore la sensation qu’elle procure sur ma peau. De mon côté, je ne mets aucun produit en complément de l’éponge, je l’utilise uniquement avec de l’eau bien chaude. Je ne souhaite pas prendre le risque de la détériorer même s’il est possible de l’utiliser en complément d’un nettoyant. Je l’utilise en mouvements rotatoires comme précisé pour plus d’efficacité, je la rince et je la laisse sécher ensuite toute la nuit en l’accrochant par son cordon. Le lendemain, l’éponge est redevenue dure et on répète l’opération ainsi de suite jusqu’à dégradation de l’éponge au bout de quelques mois. Ci-dessous vous découvrirez une éponge après 4 mois (à gauche) et une éponge neuve (à droite).

SONY DSC

SONY DSC

Mon ressenti ?
Tout simplement je suis raide dingue de cette éponge ! Elle a bon sur tous les points : un prix dérisoire avec un très bon rapport qualité/prix puisque l’éponge m’a fait facilement 3-4 mois même s’il est conseillé de ne la garder pas plus de 2 mois avec une utilisation quotidienne (matin + soir). Pour ma part je ne l’utilise que les soirs uniquement (pour cela qu’elle s’est abîmée moins vite) et mon nettoyant visage seul le matin sans l’éponge. Je ne sais pas si l’éponge y est pour quelque chose mais je pense qu’elle en est grandement la cause. Depuis que je l’utilise j’ai vraiment la peau qui s’est matifiée de dingue je n’en reviens toujours pas ! Je ne brille quasi plus du tout sur le front, il est devenu complètement sec mais avec une bonne hydratation le jour je ne pèle pas. Au niveau des pores je n’ai pas vu de différence et pour le menton j’ai nettement moins de sébum. C’est également une très bonne éponge qui nettoie en profondeur puisque je n’ai même plus besoin d’utiliser mes patchs anti-points noirs sur le nez, l’éponge s’en charge. Ma note ? 9.5/10. Où la trouver ? Pour ce modèle uniquement chez Sephora pour la modique somme de 6€95. Cette éponge existe en plusieurs marques et donc en différentes gammes de prix. Vous pouvez en trouver également chez Erborian, Konjac, Ayanature…

TWITTER // INSTAGRAM

Test : Forcapil cheveux & ongles

SONY DSC

De retour avec un petit test produit, un peu différent de d’habitude puisqu’il ne s’agira ni de makeup ni de produit de beauté. Enfin on peut dire qu’il touche à la beauté quand même d’un côté mais je veux dire pas au niveau de la peau ou de l’esthétique. Il s’agit du Forcapil qui est un complément alimentaire pour les cheveux et ongles. Après en avoir entendu des avis mitigés, j’ai décidé de tester moi même cette cure pour cheveux qui s’étend sur 3-4 mois (selon les lots). Depuis maintenant quelques années je suis adepte des cures pour cheveux ; ayant une tignasse vraiment très fine avec les cheveux cassants, certaines de ces cures leurs redonnent force et volume et d’autres moins…

Que promet la marque ?
Forcapil est un complément alimentaire destiné aux personnes désirant conserver la beauté de leur cheveux et de leurs ongles. Forcapil contient une formule complète avec des acides aminés soufrés (cystine et méthionine), des vitamines et des minéraux. La marque conseille de prendre 2 gélules par jour de préférence le matin au cour du petit-déjeuner.

Le cheveu est principalement constitué de kératine, protéine qui lui confère élasticité, résistance et brillance. Elle est synthétisée à partir des acides aminés soufrés, la cystine et la méthionine, sous l’action du zinc et des vitamines du groupe B. La kératine est également un constituant majeur de l’ongle. Le zinc contribue à la synthèse normale des protéines, comme la kératine. La vitamine B8 contribue au maintien de cheveux en bonne santé, souples, brillants et résistants. Le zinc contribue également à conserver de beaux ongles.

SONY DSC

Première impression ?
Au premier abord on se rend vite compte que c’est une cure à petit prix. Les packagings ne sont vraiment pas très attirants et font très cheap. Quand on ouvre le flacon, l’odeur est vraiment immonde. Je pense que c’est le mélange de plantes qui rend cela mais franchement il y a de quoi être écœuré. De plus les comprimés sont sous forme de gélules et… je déteste les gélules. Et pour cause c’est toujours une horreur pour les avaler, sans compter les hauts le cœur que j’ai lorsqu’elles ne passent pas ou mal… Bref plus jamais de la vie je ne prendrais de cure sous cette forme !

SONY DSC

IMG_8189

IMG_0253

Mon ressenti ?
Je suis vraiment pas mal déçue de cette cure malgré les avis divergents sur le net… Concernant les cheveux, je ne trouve pas qu’il y a eu de réel impact. Ils sont toujours aussi fins, sans volume ; je pourrais dire qu’il y a eu une légère amélioration au niveau de la perte. Ils ont poussé normalement durant la cure, pas spécialement plus vite que d’habitude (sur les photos cela ne sert à rien de comparer la longueur puisque j’ai coupé mes pointes entre temps). Au niveau des ongles ils ont poussé vraiment très vite et plus que d’habitude, mais ils sont toujours aussi mous et cassants même 4 mois après. Ma note ? 4/10. Où le trouver ? Dans toutes les pharmacies et parapharmacies ou directement sur internet (plusieurs sites vendent ce produit), au prix d’environ 20€ pour le lot (comme moi) de 3+1 mois offert (soit 180 + 60 gélules).

Prochainement je compte tester la cure de la marque Luxeol cheveux. Si vous connaissez cette marque ou si vous l’avez déjà testé, n’hésitez pas à me donner votre avis j’en serais très amatrice =)

 TWITTER // INSTAGRAM

Test : mascara Perversion Urban Decay

SONY DSC

C’est l’heure des retrouvailles avec un nouveau test, il s’agit aujourd’hui du mascara Perversion d’Urban Decay. Avant toute chose il faut savoir que j’ai les cils assez longs de base (ce qui est un bon point) mais je manque cruellement de volume ; j’ai également les cils et sourcils vraiment très clairs limite blonds je recherche donc avant tout un noir bien pigmenté dans un mascara. Je teste ce produit depuis maintenant fin 2015 et le tube commence à se terminer je peux donc vous dire ce que j’en pense et si je pense ou non le racheter d’ici peu ! Pas plus de blabla et place au crash-test :)

Que promet la marque ? 
Un regard volumineux, ténébreux, audacieux. Le mascara Perversion glisse sur les cils et les enveloppe jusqu’au bout de la nuit d’un noir intense ultra sexy. Son secret ? Une brosse en forme de torsade, alliée à des pigments triple black et une formule ultra-nourrissante qui galbe, sépare et étire les cils un à un. La marque promet des cils plus longs, plus volumineux avec un noir intense pour un effet faux cils.

SONY DSC

Première impression ?
A première vue le packaging est très attirant et vraiment très classe, il ne fait pas du tout « cheap ». Le tube a un aspect chromé avec une jolie écriture en violet pastel et rien de plus, pas besoin de superflu juste ce qu’il faut ! Quand on découvre la brosse pour ma part elle me convient très bien ; brosse ni trop grosse ni trop fine avec assez de poils pour bien attraper tous les cils. L’application est vraiment simple, le produit glisse très bien. Pour ma part je l’applique en zig zag de la racine aux extrémités des cils et c’est parfait. C’est dingue comment ce produit est pigmenté, j’adore le rendu ! De plus je trouve qu’il ouvre bien le regard dans les coins externes des yeux, ce mascara fait vraiment des cils de biche.

SONY DSC

SONY DSC

Mon ressenti ?
J’aime beaucoup ce produit, cela a été une très agréable découverte pour moi ! Pour celles qui recherchent de la longueur il est vraiment parfait car il étire les cils au maximum. Pour les autres qui sont plutôt tournées vers le volume, je trouve qu’il fait bien son job. Ni de trop, ni pas assez mais juste le nécessaire pour un effet naturel. Ma petite déception ? Le fait qu’il n’existe pas encore en version waterproof. Je ne l’ai pas encore testé à la piscine et je n’ose pas puisque j’en ai un autre parfait de chez Kiko pour cela. Concernant le prix, je le trouve assez raisonnable pour un produit de cette qualité et qui est assez vite amorti puisque le tube peut vous faire facilement 8-9 mois (bien-sur en ne pompant pas de trop pour éviter que le produit ne sèche plus vite que son ombre). Ma note ? 9/10. Où le trouver ? Uniquement dans les points de vente Sephora ou sur l’e-shop Urban Decay en ligne, au prix d’environ 24 € le tube de 12 ml.

TWITTER // INSTAGRAM